Resource Not Found!

Bio de l’Ambassadeur

Mme Tea Katukia est ambassadeur de Géorgie en France et déléguée permanente de la Géorgie auprès de l’Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO). Elle a travaillé durant près de vingt ans en France (Paris) et en Italie (Rome) sur les questions européennes et internationales, dans les domaines de la communication institutionnelle, de la recherche et du journalisme scientifique.

Après deux années d’études en littérature française à la faculté des langues et lettres d’Europe occidentale de l’Université d’État de Tbilissi, elle poursuit ses études à Paris à la Sorbonne (1995). Elle y suit des cours de civilisation française, puis entreprend dès 1996 des études de droit au sein de l’Université de Paris II (Panthéon-Assas). En 2001, elle obtient un master de la Sorbonne magna cum laude en science politique et études européennes après des travaux de recherche sur les relations entre le Parlement européen et les parlements nationaux ainsi que sur la Charte des droits fondamentaux de l’UE. Elle poursuit par la suite un doctorat en droit public européen à la Sorbonne sur la thématique de l’émergence d’une Constitution européenne.

Parallèlement à son cursus universitaire, Tea Katukia entreprend un parcours professionnel au sein des principaux think tanks français spécialisés dans les questions européennes.

En 2000, au sein de Sources d’Europe, centre d’information sur l’Europe créé par le gouvernement français et la Commission européenne, elle participe à des actions d’information et de promotion de l’Union européenne.

En 2001, elle intègre l’Association Jean Monnet comme chargée de mission et y assure notamment l’organisation et le suivi de rencontres franco-allemandes de haut niveau sur l’avenir de l’Union européenne.

En 2002, elle rejoint l’Union Paneuropéenne de France (branche française de l’Union Paneuropéenne Internationale) et participe notamment, sous l’égide de la Commission européenne, à la campagne d’information sur les pays candidats à l’élargissement de l’UE.

En 2004, elle est nommée déléguée générale de l’Union Paneuropéenne de France. Elle y assure la direction opérationnelle de la stratégie et du développement, en coordination avec le groupe de travail parlementaire paneuropéen au Parlement européen au sein du groupe PPE et l’Union Paneuropéenne Internationale (30 délégations nationales). Elle coordonne l’organisation de grandes conférences internationales sur l’Europe, comme en 2004 à Paris sur l’indépendance de l'Europe et la souveraineté technologique (sous le haut patronage du Président de la République française) ou encore en 2007 à Rome sur la culture européenne (sous le haut patronage du Président de la République italienne). Parallèlement, elle se forme au travail législatif en collaborant avec un parlementaire français au sein de l’Assemblée nationale.

En 2011, elle rejoint le groupe de presse Areion Group en tant que secrétaire générale des rédactions, puis en 2012, comme rédactrice en chef du magazine Diplomatie. Dans le même temps, elle se voit confier la création et la direction d’un nouveau pôle éditorial consacré à l’innovation, au développement durable et à l’économie bleue.

La même année, elle est nommée secrétaire générale du Centre d’Analyse et de Prévision des Risques Internationaux (CAPRI).

Tea Katukia parle géorgien, français, italien, russe et anglais.

Elle vit en couple et a deux enfants.